Musique Arabe: Groupe Oriental, Orchestre du Maghreb, Egypte, Turquie

"Salam, pour votre soirée musicale, essayez les Mystères de l'Orient!" Et vous ne trouvez pas que ça fait un peu cliché de Marrakech comme Mystère? Et bien parlons-en deux minutes: qui pourrait résister à la sensualité envoûtante de la musique arabe incarnée du début à la fin du siècle dernier, par la déesse du chant Oum Kalsoum, jusqu'aux rois algériens du raï, toujours bien actuels, Cheb Kaled et Chab Mami? Et géographiquement, cette musique orientale a-t-elle une adresse précise ou traverse-t-elle les continents et déserts, comme les siècles et civilisations? Mystère(s) encore.

 

Lire la suite ↪

FANFARE RAÏ AL MAGHRIB
FANFARE RAI AL MAGHRIB
> + d'info
SIYARA : orchestre d'Arabie
Aux portes de l'Arabie...
> + d'info

Osons le terme de musique arabe mais avec la même prudence et d'autres surprises en retour: il s'agit d'un carrefour souvent introuvable (un mirage?) entre différents mondes: le monde musulman bien sûr, le monde turc, la civilisation égyptienne, etc. La musique monophonique orientale, par opposition à la musique polyphonique occidentale, est d'ailleurs qualifiée de musique savante et s'inspire de constructions mathématiques héritées de la musique indienne et de la musique grecque antique.

 

 

Fanfare orientale dansant sur des folklores d'Arabie du Maghreb et d'EgypteThé au Sahara avec Darbouka

 

La musique arabe est donc un long voyage historique et géographique traversant les sables (on parlait de clichés, non?) du Moyen-Orient, du Proche-Orient, de la péninsule arabique (vous êtes perdu?) jusqu'au Maghreb et à l'Atlantique marocain. Pour brouiller les pistes (entre les oasis et oueds), la musique arabe recoupe aussi des folklores de minorités non-arabes: berbère, kurde, etc.

 

Mais pénétrons les mystères culturels de la musique orientale, enfin essayons deux secondes, puisque la tradition orale laisse libre cours aux variations et improvisations de maître en élève. C'est un point commun avec le jazz, et la short-list des instruments arabes ci-dessous montre l'emprunt et l'influence des temps anciens et autres continents.

 

Selon la longitude, un orchestre oriental aura quelque chance de convoquer un oud, l'ancêtre du luth médiéval d'Europe; la darbouka, le tambour en forme de vase en terre cuite, céramique ou en bois; le nay ou flûte de roseau; et enfin ce si mystérieux et si complexe instrument qu'est le... violon. Il existe autant de musiques arabes que de traditions locales dans cet Orient dont on ne fait jamais totalement sans séquelles la traversée, comme celle du Sahara, du désert d'Arabie, de Syrie ou d'Ouzbékistan. On vous sert un thé? ©