ANIMATION CARNAVAL TOTAL !

Danseuse carnavalesque du mardi gras

Fête païenne par excellence, Carnaval est l'avènement du seul prince sans lois que les religions et puissants de ce monde ne détrôneront jamais.

 

 

 

 

ANIMATION CARNAVAL = DEFOULEMENT GENERAL

 

 

Masque ou loup pour deguisement de caranaval

De plus, calciné par son propre paroxysme jubilatoire, Carnaval renaît chaque année de ses cendres comme un super-héros. Sa Majesté Carnaval est vraiment phénoménal en prouvant que seule la folie des hommes est immortelle!

 

Période officielle de défoulement autorisé: la période de Carnaval explose lors des trois "jours gras". Carnaval provient du napolitain "cane levare", c'est-à-dire la période où l'on passe à la cuisine maigre ("on enlève la chair"), par référence aux 40 jours de jeûne qui suivent le mardi-gras.

 


Cependant les réjouissances peuvent culturellement occuper une bien plus longue période, comme aux Antilles, où l'on répète quoiqu'il arrive dès la première semaine de janvier. Et d'ailleurs ce besoin de fête et d'une libération transcendante n'a-t-il pas été conquis par l'homme dès les premières secondes de la civilisation, pour être rogné de plus en plus aujourd'hui dans la jungle des codes et interdictions.
Ainsi Carnaval découle des premières fêtes masquées et travesties de l'aube des temps : fête d'Isis en Egypte, dionysiaques chez les grecs et Bacchanales des romains.

 

 

ANIMATION CARNAVAL DE ROME A RIO...

 

Reines du carnaval lors d une animation  samba bresil

Fête du renouveau ou du chaos, les extrêmes se rejoignent quand à Rio résonne la magie des écoles de samba à quelques rues d'un guet-apens dans un quartier moins bien famé.

 

Cependant sans trop exacerber les tensions, Sa Majesté de carton pâte reste irremplaçable, juste pour rendre le sourire aux citadins, et mieux, les rendre acteurs d'un peu d'insolite, même si le marasme des grandes villes a réglementé peu à peu les agapes.

 

Le premier carnaval urbain date de 1141 : les jeux du Testaccio enflammaient Rome lors de la course de taureaux sur la via del Corso, d'où le nom des corsi du Carnaval niçois, qui à cette époque n'était encore qu’une période autorisée de moqueries, chacun étant masqué et déguisé. La première mention remonte à 1294 lorsque le Comte de Provence précise qu'il a passé à Nice "les jours joyeux de Carnaval"...

 

 

ANIMATION CARNAVAL = LA FOLIE UNIVERSELLEBatucada bresilienne en costume folklorique carnavalesque

 

Plus tard, à la Renaissance, les jeunes débridaient leur imagination en créant des confréries (des Conards, des Fols) qui organisaient les "Jeux du monde à l'envers", avec moult mensonges, blasphèmes, charivari et théâtre de rue. Cependant, en Italie, se développait l'inspiration latine des fêtes d'inversion des Saturnales: thème de la Folie Universelle en 1546, thème des Songes (Gloire, Richesse et Beauté) en 1556...

 

Au XVIIème siècle, les cortèges s'étoffent sous l'influence du carnaval florentin. A Nice, des farandoles déchaînaient la Vieille Ville malgré les contrôles des "Abbés des Fous" chargés de réprimer la fête.

 

Mais au XVIIIème, le Carnaval se fête en vase clos, avec les grands bals masqués privés dans les palais de Venise, au détriment des distractions de rue. Au XIXème, avec la Révolution industrielle, les cortèges renforcent les carnavals traditionnels de Cologne à Milan.

 

Mais surtout à Nice et Viareggio en 1873 la même année, naissent les deux plus grands cortèges avec chars en carton pâte.
Celui de Nice s
'inspirait en partie du premier cortège organisé en 1830 en l'honneur des souverains du Piémont-Sardaigne et composé d'une trentaine d'équipages.
Mais dès l'intronisation de Carnaval Ier, le 23 février 1873, le parti pris du Carnaval niçois est déjà celui du grotesque, du fantastique et des chars les plus spectaculaires.

 

 

SAMBA ET VAMPIRES POUR VOTRE ANIMATION CARNAVAL

 

A Rio, les cortèges de chars apparaissent vers 1870, mais la samba ne prend son essor qu'à partir de la seconde moitié du XXIème siècle. A Viareggio, la satire née dans les années 20 se développa encore dans les années 90, avec pour thématique la mafia illustrée par requins et... vampires! ©