LE POTAGER DES GROSSES LEGUMES : les quatre saisons en triporteur

  • PDF
  • Lien de la page

Le jovial Nicolas Rutabaga, jardinier de son état, conduit avec amour ses plus beaux légumes vers le marché du quartier. Agronome et poète sans le savoir, il les bichonne, les élève et les cajole. Et soudain, Monsieur et Madame Potiron en route vers les étals, prennent vie et se surprennent à déclamer des poésies.

 

Le potager des grosses legumes a bord de son triporteur

 

Mais en chemin sur ce triporteur d'opérette, vont survenir mille péripéties aux petits oignons: le couple de grosses légumes tropicaux impose une pause au jardinier, juste le temps d’exécuter la danse des semailles...

 

Le potager des grosses legumes assis sur leur triporteur

 

Et soudain, les plantes potagères prennent le pouvoir sur le pauvre jardinier, arrosé sans arrosoir, qui se retrouve affublé d’une tête de veau ! Dans ce conte comestible, on se demande à quelle sauce il sera mangé ? Un velouté de cauchemar bien bio qui ne vous laissera pas planté là !

 

Cette première variante se cuisine à 3 comédiens à bord d'un triporteur sonorisé.

 

Le potager des grosses legumes a pied avec leur panier bien garnis

 

Et voici la version en spectacle sonorisé mitonnée en duo: bons vivants à toute heure, ces créatures végétales sont toujours de bonne humeur ! Jusqu'à ce qu'ils découvrent la pub fumasse qui veut que l'on gobasse 5 fruits et légumes par jour.

En attendant, avec humour, bonhomie et sans doute naïveté, ils déclament des poésies, des recettes et des chants... "Chou farci et bonne odeur... ", ils réinventent à leur manière la danse des bonnes tables, dite de la soupière, pour le plaisir des ménagères, des amateurs de bonne chère et le sourire des cuisinières.

 

 

Le potager des grosses legumes accueille les enfants avec leur humour bien garnis

 

Bref c’est l’allégresse potagère, la truculence maraîchère, encore mieux une ode végétalienne, et plus encore pour les amoureux d'art, cette juxtaposition de fruits et légumes à visage humain est un hommage vivant et cinématographique au génial peintre milanais Giuseppe Arcimboldo, du XVI ème siècle, qui se joua des formes comme ensuite en leurs temps les caricaturistes puis les surréalistes.

 

La version spectaculaire aux petits légumes ne fait jamais dans la soupe et réunit 2 comédiens dans un vitaminé spectacle sonorisé.

Continuer la séléction voir le devis